Les Bienfaits du Portage des Bébés

 Par leur immaturité et leur vulnérabilité à la naissance, les bébés sont dépendants des adultes et de leur mère en particulier, afin de combler leurs besoins de base. Le réflexe d’agrippement existe bel et bien chez nos tout-petits, qui spontanément resserrent leurs doigts ou leurs orteils, au contact de notre main par exemple, ou replient leurs genoux quand on les soulève. Bien que nos bras soient indispensables pour les maintenir contre nous, le fait est là, évident, du besoin naturel d’être porté. Notre culture occidentale moderne, bien que très « avancée », a mis de côté cet aspect primordial de l’évolution du petit d’homme, au détriment de son développement harmonieux… En occultant notre côté animal, nous privons nos bébés d’un développement physiologique, psychologique et social naturel. Le portage est un mode de maternage naturel et instinctif, que les mères utilisent, afin de protéger leur bébé, durant leurs occupations, répondant ainsi à leurs besoins de proximité et de sécurité. Dans notre société actuelle, des accessoires sont mis à notre disposition, permettant un « portage moderne », qui répond aux besoins du bébé et à liberté de mouvements de ses parents. Nous parlons ici du portage physiologique en position dite « assis/accroupi », dos et bassin bien soutenus (http://www.portersonenfant.fr/le-portage/physiologie-et-securite/). Porte-bébés (dorsal ou ventral), écharpes de portage, inspirés des cultures asiatique, africaine ou latino-américaine, réconcilient le bien-être (bien-naître) du bébé avec les exigences de la vie active de ses parents. Réelle alternative, le « portage moderne », répondant aux besoins de proximité physique du bébé, est nécessaire et bénéfique à son bien-être (bien-naître), au niveau de son développement physique et moteur, comme à celui de son développement psychologique et social.   Voici une liste non exhaustive des avantages et bienfaits du portage des bébés : Pour les parents ? Dans notre société individualiste, les parents sont souvent seuls face à leurs responsabilités, pris entre leurs occupations professionnelles, associatives, familiales… Le portage permet alors d’exécuter certaines activités tout en répondant aux besoins de proximité de bébé, limitant ainsi le stress. Le portage est adapté à toutes les situations où le lieu, le terrain, la foule… compliquent l’accessibilité avec une poussette ou un landau. Les parents, libres de leurs mains, se focalisent moins sur leur enfant, et se sentent plus compétents dans leur rôle. Le lien physique est rassurant, apporte du plaisir et de la détente, renforçant la relation parent-bébé.     Et pour bébé ? Réelle continuité de la relation maman-bébé après la naissance, douceur et intimité sont ainsi préservées. « Gestation externe » pour les bébés prématurés, et mise en place du lien parental dans ce « peau-à-peau » avec la maman et/ou le papa. La digestion est favorisée par la position verticale du bébé, les risques de reflux diminués ainsi que les coliques. Le bien-être de bébé et le sentiment de sécurité, sont également bien présents, évitant un éventuel état de stress. L‘estime de soi et la confiance s’installent plus aisément. Physiquement, bébé se développe de façon plus harmonieuse, au niveau musculaire comme au niveau osseux et articulaire. La découverte du monde environnemental et relationnel est facilitée, l’équilibre et la sensorialité de bébé le sont également, tout ceci dans un climat de sécurité grâce au « peau-à-peau » parental. Le portage augmente l’intégration à la vie familiale et la participation à la vie quotidienne… Alors, mettons aux oubliettes les principes éducatifs, et revenons à plus d’intuition et d’amour pour le mieux-être de tous et le bien-naître de nos bébés !   Christine Samson, 6 septembre 2014
Posted in Bien-Être, Enfants, Grossesse, Liens and tagged , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *