Les Bienfaits du Portage des Bébés

 Par leur immaturité et leur vulnérabilité à la naissance, les bébés sont dépendants des adultes et de leur mère en particulier, afin de combler leurs besoins de base.

Le réflexe d’agrippement existe bel et bien chez nos tout-petits, qui spontanément resserrent leurs doigts ou leurs orteils, au contact de notre main par exemple, ou replient leurs genoux quand on les soulève.

Bien que nos bras soient indispensables pour les maintenir contre nous, le fait est là, évident, du besoin naturel d’être porté.

Notre culture occidentale moderne, bien que très « avancée », a mis de côté cet aspect primordial de l’évolution du petit d’homme, au détriment de son développement harmonieux…

En occultant notre côté animal, nous privons nos bébés d’un développement physiologique, psychologique et social naturel.

Le portage est un mode de maternage naturel et instinctif, que les mères utilisent, afin de protéger leur bébé, durant leurs occupations, répondant ainsi à leurs besoins de proximité et de sécurité.

Dans notre société actuelle, des accessoires sont mis à notre disposition, permettant un « portage moderne », qui répond aux besoins du bébé et à liberté de mouvements de ses parents. Nous parlons ici du portage physiologique en position dite « assis/accroupi », dos et bassin bien soutenus (http://www.portersonenfant.fr/le-portage/physiologie-et-securite/).

Porte-bébés (dorsal ou ventral), écharpes de portage, inspirés des cultures asiatique, africaine ou latino-américaine, réconcilient le bien-être (bien-naître) du bébé avec les exigences de la vie active de ses parents.

Réelle alternative, le « portage moderne », répondant aux besoins de proximité physique du bébé, est nécessaire et bénéfique à son bien-être (bien-naître), au niveau de son développement physique et moteur, comme à celui de son développement psychologique et social.

 

Voici une liste non exhaustive des avantages et bienfaits du portage des bébés :

Pour les parents ?

Dans notre société individualiste, les parents sont souvent seuls face à leurs responsabilités, pris entre leurs occupations professionnelles, associatives, familiales… Le portage permet alors d’exécuter certaines activités tout en répondant aux besoins de proximité de bébé, limitant ainsi le stress.

Le portage est adapté à toutes les situations où le lieu, le terrain, la foule… compliquent l’accessibilité avec une poussette ou un landau.

Les parents, libres de leurs mains, se focalisent moins sur leur enfant, et se sentent plus compétents dans leur rôle. Le lien physique est rassurant, apporte du plaisir et de la détente, renforçant la relation parent-bébé.  

 

Et pour bébé ?

Réelle continuité de la relation maman-bébé après la naissance, douceur et intimité sont ainsi préservées.

« Gestation externe » pour les bébés prématurés, et mise en place du lien parental dans ce « peau-à-peau » avec la maman et/ou le papa.

La digestion est favorisée par la position verticale du bébé, les risques de reflux diminués ainsi que les coliques.

Le bien-être de bébé et le sentiment de sécurité, sont également bien présents, évitant un éventuel état de stress. L‘estime de soi et la confiance s’installent plus aisément.

Physiquement, bébé se développe de façon plus harmonieuse, au niveau musculaire comme au niveau osseux et articulaire.

La découverte du monde environnemental et relationnel est facilitée, l’équilibre et la sensorialité de bébé le sont également, tout ceci dans un climat de sécurité grâce au « peau-à-peau » parental.

Le portage augmente l’intégration à la vie familiale et la participation à la vie quotidienne…

Alors, mettons aux oubliettes les principes éducatifs, et revenons à plus d’intuition et d’amour pour le mieux-être de tous et le bien-naître de nos bébés !

 

Christine Samson, 6 septembre 2014

Le Sommeil des Bébés et la Réflexologie Plantaire

Pied poupon africain réflexologie

La réflexologie plantaire apporte une aide précieuse pour (re)trouver un sommeil paisible et réparateur.

Elle peut être utilisée sur les bébés en cas de nervosité, difficultés d’endormissement, d’insomnie, de cauchemars et même de terreurs nocturnes.

Très efficace chez les bébés, les séances de réflexologie plantaire durent entre 10 et 15 minutes maximum pour les deux pieds. Les mouvements sont doux avec peu de pression pour les meilleurs résultats.

Après avoir chauffé un peu d’huile végétale désodorisée (tournesol, colza, coco, par exemple) dans le creux de vos main, massez le premier pied avec des mouvements amples et lents, englobant la cheville.

Puis massez le gros orteil avec plus de pression, en insistant sur le pourtour de l’ongle, la pulpe et les côtés de l’orteil.

Étirez l’ensemble des orteils en direction des genoux, ce qui libère les tensions et permet de repérer le pli en V inversé (en rose sur le schéma). Le massage répété de cette zone apporte une grande détente.

Le sommet du V inversé correspond au plexus solaire (point jaune), qui est le centre des émotions refoulées, du stress… On stimule ce point avec une pression maintenue quelques secondes, afin de continuer à libérer les tensions et réduire le stress accumulé au cours de la journée.

Pour terminer, on étire délicatement chaque orteil, exerçant en même temps une légère pression au niveau de la pulpe.

« Rassemblez » en massant une nouvelle fois le pied de façon globale.

Passez au second pied de façon identique.

Enfin, on « intègre » en faisant des mouvements légers de l’ensemble du corps, partant de la tête et allant jusqu’aux pieds, comme si l’on dessinait un berceau autour du bébé.

Bébé est prêt à passer une bonne nuit… et vous aussi !

 

Christine Samson

 

Source:

magicmaman.com: Préparer bébé au sommeil grâce au massage de réflexologie plantaire

 

La Technique Métamorphique

« Le principe du massage métamorphique est de reconnecter l’individu à sa période prénatale, grâce à un massage sur les pieds, les mains et la tête, aux endroits de correspondance des points réflexes de la colonne vertébrale; Celui-ci retrouve ainsi la force de vie essentielle à l’oeuvre pendant la gestation; les blocages d’énergie peuvent être levés et le potentiel d’auto-guérison actualisé. »  (Gaston Saint Pierre, Debbie Boater, « La métamorphose, le massage métamorphique »).

Le massage métamorphique a été découvert dans les années 60 par Robert St John, naturopathe et réflexologue. Son action est en lien direct avec la mémoire cellulaire sur un plan physique, émotionnel, mental et inconscient. Il est adapté à toute personne  et à toute période, de la naissance à la fin de vie, et offre:

  • détente
  • une transformation « de l’intérieur »
  • un rétablissement des dysharmonies entre le corps et l’esprit
  • une action sur les déséquilibres en remontant à la source

 

vers un sentiment de Joie, de Vitalité, d’Harmonie et de Bien-Être.

Le massage des pieds apporte une nouvelle capacité à s’incarner, s’enraciner, avancer dans la vie, être en mouvements dans l’élan de Vie!

Le massage des mains permet d’agir dans la créativité, de prendre  sa place dans le monde, d’être en relation avec les autres, prendre la Vie à bras le corps!

Le massage de la tête développe la capacité de penser, recevoir, comprendre, mieux créer sa vie: être Acteur de sa Vie!

En aucun cas, un tel accompagnement ne doit se substituer à un suivi médical, ni à un traitement en cours sans l’avis du médecin prescripteur.

Christine Samson

Le calcium en question… l’ostéoporose…

Un article à découvrir sur le site alternativesante.fr
Bonne lecture!
 « Il y a sûrement quelqu’un dans votre entourage qui souffre de problèmes osseux. C’est un mal très répandu et, même si beaucoup de gens sont attentifs à ne pas souffrir de carence en calcium – les uns en se gavant de lait, d’autres en consommant des compléments – cela ne marche pas si bien, les problèmes subsistent et d’autres, en revanche, apparaissent…  » 

Echelle de Ph des aliments

échelle du PH des aliments001

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

« Le corps humain est à 80% alcalin et 20% acide. On devrait s’alimenter selon ces proportions. »

Et pour y parvenir l’alimentation vivante (crudivorisme végétarien ou végétalien) est une aide précieuse.

Consommer quotidiennement des jus ou des smoothies, des fruits et des légumes crus, en complément d’une alimentation plus « traditionnelle »…

Limiter les apports en aliments d’origine animale…

Voici un premier pas vers la régénération de notre organisme!

Source photographique: Votre santé vous appartient

 

Autour de la naissance: Les ateliers de chant prénatal…

poignée de main de bébé

Les ateliers de chant prénatal…

Les ateliers de chant prénatal en Psychophonie® ML Aucher, sont destinés aux futures mamans (et papas) dans le cadre de la préparation à la naissance, et au cours des premiers mois du bébé. Au fur et à mesure des séances, les futures mamans accueillent les transformations de la grossesse. Elles vivent chaque instant plus intensément dans leur corps comme dans leur coeur.

La relation parents/bébé se crée, s’affine, par le lien des sons, des vocalises et des chants aux textes choisis.

Des ateliers sont proposés ensuite pour l’enfant plus grand, afin de contribuer à son développement et à son épanouissement. Ils peuvent se poursuivre par des ateliers de chant familial, favorisant la communication et la complicité inter-générationnelles .

La Psychophonie® vise à l’harmonie de l’être par les sons. La personne découvre l’intimité de ses sensations et de son être, lien entre le « dedans » et le « dehors », entre soi et l’autre.

La Psychophonie® est un travail sur la voix parlée et chantée, grâce à des vocalises et des chants, qui permettent de découvrir son corps à travers l’émission et la réception des sons. Les sons  massent le corps et le libèrent de toutes tensions, agissant sur l’équilibre nerveux et émotionnel.

Cette technique utilise  les cinq sens pour découvrir notre monde intérieur et enrichir notre expression vocale. Elle s’appuie  également sur le souffle et la prise de conscience de notre équilibre grâce aux dimensions verticale et horizontale de notre être.

La Psychophonie® est source de détente, de vitalité, de tonus et d’équilibre. Elle contribue à la construction de l’être dans le respect de soi et des autres, et favorise la communication.

 

Source photographique: © sylvaine thomas – fotolia.com

 

Autour de la naissance: Le massage Shantala…

Foot massageLe massage Shantala

Les origines de cet Art Traditionnel du massage indien sont aussi lointaines que profondes, issues du Kerala dans le Sud de l’Inde.

Cette pratique fait partie de l’éducation, transmise de mère en fille, éveillant celle-ci à son rôle de mère, et aidant l’enfant à accepter le monde dans lequel il grandit. Cette tradition existe également dans certaines régions d’Asie, d’Afrique et d’Amérique Latine.

« Réalité objective » par le ressenti de notre corps. Lien entre notre « intérieur » et notre « extérieur ». La peau est de la même couche embryologique ectodermique que les yeux, d’où cette sensitivité à « fleur de peau ». La production des hormones anti-stress diminue à la faveur de l’ocytocine, hormone du bien-être, de la joie et de l’amour.

Un développement psychologique harmonieux : une détente, un relâchement, qui favorise un épanouissement du bébé, avec la création d’une relation complice, rassurante et enrichissante entre la mère, le père et l’enfant.

Lien entre la vie intra-utérine (massage par le liquide amniotique et les mouvements des organes de la mère) et le monde extra-utérin par le massage. Le toucher est un chemin  pour créer le lien avec son être intérieur et le monde social.

Le massage favorise un développement physique équilibré et sain. La découverte de l’état de détente et de relaxation, suivies par des réactions hormonales, libèrent l’enfant de l’état de stress. Le sommeil est de meilleur qualité.

Le massage du thorax libère toutes les tensions. La respiration est plus ample et plus libre.

Le massage du ventre relaxe et active le transit. La digestion est alors régularisée et les petits troubles, tels que les coliques ou la constipation, soulagés. Les douleurs dues aux poussées dentaires sont elles aussi amoindries.

Les circulations sanguine et lymphatique sont améliorées, ainsi que les échanges intercellulaires. Le corps est alors mieux oxygéné.

Le système nerveux est lui aussi stimulé et le développement des cellules nerveuses, encore immatures, également.

Le massage renforce le système immunitaire, l’organisme résiste mieux aux infections et autres maladies.

 

Chez les enfants prématurés, il favorise un gain de poids de 50% plus élevé que chez les bébés non massés. Les bébés sont plus éveillés, plus actifs et paisibles en même temps.

Privé de stimuli tactiles, le bébé est davantage sujet aux maladies, à des problèmes de concentration, de grande émotivité, ou encore de timidité, d’hyperactivité…

– Chez les enfants handicapés, les « freins » à un bon développement sont levés, à l’avantage d’un sentiment de joie et d’apaisement. La douleur physique est diminuée et le corps mieux accepté.

 

°°°

 

Par le toucher, le bébé passe de la vie intra-utérine à une vie plus indépendante, sans que la rupture soit vécue comme traumatisante. Les bercements, le portage du bébé (peau à peau, dans les bras, dans le dos…), les soins, les caresses et les massages sont autant de stimuli profitables au bon développement de l’enfant.

Il aide à la concentration en captivant l’attention du bébé, qui développe sa conscience corporelle, et peu à peu s’autonomise par rapport à sa mère.

Les parents apprennent à connaître leur bébé par une « voie » différente, bien à l’écoute de ses réactions. Chaque massage est un nouveau « chapitre » dans cette vie partagée, avec toujours plus de complicité, de respect et de découvertes mutuelles enrichissantes.

Ils se sentent alors plus « compétents » dans leur parentalité.

 

Christine Samson

 

 

 

 

Source photographique: © Dmitry Naumov – Fotolia.com

Autour de la naissance: Le massage de la femme enceinte…

belly of pregnant woman  monochrome on dark background

Le massage de la femme enceinte…

…ou massage prénatal, répond aux besoins spécifiques de la future mère, l’aidant à vivre les bouleversements importants de son corps.

Les massages sont idéalement reçus au cours des  deuxième et troisième trimestres de la grossesse, à l’exception du dernier mois.

En plus d’un moment de relaxation profonde, les massages permettent de soulager les articulations les plus sollicitées (chevilles, genoux, dos et bassin). En aidant à maintenir une posture appropriée, ils réduisent les douleurs musculaires et de type sciatique. Ils améliorent la circulation veineuse et lymphatique, réduisant les crampes, le gonflement des membres inférieurs et des mains, les maux de tête. Ils favorisent également une meilleure qualité de sommeil.

Des études montrent que les massages abaissent le taux de prématurité. Ils diminuent la sécrétion des hormones de stress et augmentent celle des endorphines, limitant ainsi la douleur au moment de l’accouchement.

La production d’ocytocine (du grec « õkytokíne« , qui signifie «naître rapidement» ou «accouchement rapide»), est favorisée par les massages, même si elle augmente naturellement au cours de la grossesse. Son action sur les muscles lisses (utérus) déclenche les contractions de l’accouchement. A la naissance du bébé, la production d’ocytocine est à son maximum, ce qui permet un attachement fort et immédiat avec l’enfant.

La charge importante en ocytocine intervient dans l’expulsion du placenta, comme dans la rétractation de l’utérus, qui retrouve  position et dimension initiales. Les risques hémorragiques sont ainsi réduits.

Au niveau de l’allaitement, l’ocytocine est à l’origine des contactions péri-alvéolaires qui entraînent l’éjection du lait maternel, sa production étant, elle, favorisée par la prolactine.

Elle est nommée hormone de la joie, de l’amour et du lien.

Cette sérénité consolide la Vie qui se développe en elle! Au-delà d’un réel mieux-être, le massage permet à la femme enceinte de s’adapter à la nouvelle image de son corps, à mieux gérer ses états émotionnels, à se préparer physiquement et psychiquement  à donner la vie.

 

Source photographique: © evgenyatamanenko – Fotolia.com