Atelier « La Voix du Mieux-Être »

Vibrés par les sons émis et reçus, nous avançons sur le chemin de la co-naissance, en harmonie avec soi et les autres... Nous allons vers la conscience de soi, découvrons nos richesses, nos différences... De plus en plus, notre corps nous parle, libérant par là-même le son, fluide et profond, dans cette compréhension subtile de notre Être... 20141030_094327   Rendez-vous le 3 décembre 2014 à 10H00 à Claret (34270) pour notre prochain atelier de Psychophonie MLA, "La Voix du Mieux-Être, la Voix du Bien Naître". Une place est encore disponible! Contact: 06 60 41 60 58 Durée:  1H30 Tarif: 20€/personne   Christine Samson

« Harmonie de Vie ou Le Chemin du Renouveau »

Photo 001 C'est ainsi que je ressens cette possibilité, que chacun possède au Cœur de Soi. Rayonner de cette Harmonie ou... la retrouver, telle une empreinte de Vie, qui a forgé au coeur de notre Être le désir de Vivre, et revient avec la Lumière du printemps! Prendre soin de Soi, de ce corps magnifique animé par notre Conscience... Et habiter ce Corps! Être bâtisseur d'un monde nouveau, d'un Monde d'Amour!... Et habiter ce Monde!   C.S.  

Pierre RABHI

"Commençons par mettre la paix en nous, autour de nous. C'est là que nous sommes attendus. Bien sûr qu'il y a des protestations nécessaires, mais l'idéal est une détermination paisible qui nous engage vraiment dans notre âme et conscience et dans notre libre arbitre pour participer avec toute l'énergie dont nous disposons au changement du monde" Pierre Rabhi  

Le Massage pour Bébé


Auteur : Chantal DECLERCK - Source : La revue INFOMECA "Tact & parole" N°41
Prévenir plutôt que guérir … prévenir la violence ou développer la capacité d'aimer ?… Recherchant dans divers ouvrages des informations pour illustrer une conférence sur l'importance du Toucher pour le tout-petit, j'ai été interpellée par cette interrogation que Michel ODENT posait en introduction de son livre "L'amour scientifié"(1). Entamant la lecture de son Avant propos, c'est alors cette phrase qui m'a fait écho : "J'ai acquis la conviction que le meilleur moyen d'avancer dans notre compréhension des racines de la violence était de retourner la question et de se demander d'abord comment la capacité d'aimer se développe." Cette approche éclairait tout à coup de façon différente le travail que je commence à développer depuis quelques mois avec des parents de jeunes enfants. Elle me laissait également entrevoir une cause possible à l'hyperactivité des enfants, à cette violence verbale et physique … banalisée dès l'âge de la maternelle … qui préoccupent de plus en plus enseignants et animateurs ou responsables de structure d'accueil et des loisirs. La découverte du Massage Sensitif®, il y a maintenant un peu plus de 6 ans, m'avait déjà permis de comprendre où se trouvaient les limites de ma fonction d'intervenante sociale : il me manquait un outil primordial pour aider plus efficacement les personnes à trouver en elles-mêmes les ressources dont elles avaient besoin pour se construire ou se re-construire : le Toucher. Un Toucher attentif, respectueux, nourrissant… La formation de Somatothérapeute en Massage Sensitif® m'a apporté cet outil manquant, cet autre mode de communication, qui permet d'être dans une relation d'aide beaucoup plus authentique, beaucoup plus juste. Très vite sollicitée pour mettre en place des ateliers Parents-Enfants, une formation en Massage pour Bébé - IAIM (2) / AFMB (3) -et une autre en Massage dans les Écoles - MISA (4) / AFME (5) - sont venues enrichir cette nouvelle approche. Prévenir la violence ou développer la capacité d'aimer ?... Question fondamentale tant pour la Somatothérapeute que pour l'Instructrice en Massage pour Bébé que je suis devenue … Accueillir une personne dans une séance de thérapie psycho corporelle, c'est l'aider à restaurer son intégrité physique et psychique en l'amenant à repérer ses manques, ses blessures, ses limites, ses besoins … en l'invitant à les exprimer librement par la parole ou avec le corps … pour mieux savoir ensuite "Quoi Faire Avec". Mais cela ne va pas sans offrir un lieu sécurisant et un accompagnement bienveillant, indispensables pour permettre à la personne de se réconcilier avec elle-même et favoriser sa re-construction : Confiance - Sécurité - Liberté. Dans un cours de Massage pour Bébé, accompagner les parents dans l'apprentissage des mouvements et de leur enchaînement spécifique, c'est bien sûr faire en sorte qu'ils puissent apporter le maximum de confort et de détente à leur enfant. Mais c'est aussi leur proposer de découvrir une autre forme de relation, leur permettre de prolonger (voire développer dans certains cas) ce lien si précieux qui émerge durant la grossesse, le lien d'attachement. Et c'est enfin les inviter à échanger en toute liberté sur leurs interrogations, sur leurs choix éducatifs, sur leur façon d'être et de faire avec l'enfant, pour se conforter dans leur rôle de parents : Confiance - Sécurité - Liberté. Qu'en est-il du nourrisson ? Durant la grossesse, le fœtus évolue dans milieu feutré, tempéré et doux, aux contours bien délimités, dans lequel il est bercé en permanence. Massé par le liquide amniotique au gré des déplacements de la maman puis, quand il grandit, par les parois de l'utérus qui limitent son espace, il ressent également et recherche bien souvent le contact des mains posées sur le ventre qui l'abrite. Il se familiarise avec ces caresses… La sensation de bien-être qui en résulte (qui a pu être observée scientifiquement) favorise la sécrétion d'une hormone spécifique, l'ocytocine. Dans son ouvrage "L'amour scientifié", Michel ODENT explique comment cette hormone est impliquée dans "le processus d'attirement et de séduction" et "dans le déclenchement de l'accouchement et de la lactation". Mais il évoque également une découverte plus récente : son action dans la mise en route du "processus d'amour maternel et sur la capacité d'aimer du futur enfant et adulte". Un peu plus tard, c'est le Professeur Kerstin UVNÄS MOBERG qui, dans son livre "Ocytocine : l'hormone de l'amour"(6), fera une synthèse des recherches qu'elle a réalisées depuis de nombreuses années sur cette hormone. Dès les premiers chapitres, elle nous parle d'un équilibre essentiel entre deux réactions vitales, "les réactions contraires" : la réaction lutte-ou-fuite où sont en jeu l'adrénaline et le cortisol (les hormones du stress) et la réaction calme-et-contact où l'ocytocine joue un rôle sur l'abaissement du taux des hormones du stress. Nous sommes tous constamment soumis à cette alternance stress/détente indispensable à la vie : "Tout comme les autres animaux, nous les êtres humains, nous avons besoin de lever les défis et mobiliser toutes nos ressources pour entreprendre l'action requise à un moment donné. De la même façon, il nous faut le contraire. Le corps a besoin de digérer la nourriture, de remplir les réserves et de se réparer. Nous avons besoin d'enregistrer les informations, d'exprimer nos sentiments, de s'ouvrir à notre curiosité et d'entrer en relation avec les autres. Ces fonctions nous permettent de récupérer suite à des incidents perturbateurs ou à des périodes plus ou moins éprouvantes."(7) Au moment de l'accouchement, le nourrisson quitte le milieu privilégié dans lequel il s'est développé pour passer en quelques instants dans un univers inconnu, froid, sans limites, aux stimulations nombreuses et agressives. C'est le seul mammifère qui arrive au monde en n'étant que partiellement construit et donc complètement dépendant de ses parents durant de long mois. Il va devoir s'adapter peu à peu à ce nouvel environnement, apprendre la frustration : la faim, le froid, l'attente, ... En symbiose avec sa mère durant toute la grossesse, puis au moins pendant les 7 à 8 premiers mois (âge où il commence à distinguer le visage et les soins de sa mère des autres personnes), il vivra au rythme de cette alternance stress/détente : stress du besoin physique ou psychique qui se fait sentir et qui tarde à être satisfait, détente et soulagement quand la maman entend, décode ce besoin et y répond. Dans ce contexte, le massage permet à l'enfant de retrouver ses limites et de se sentir accompagné, en sécurité, pour peu que les gestes soient doux, lents et attentionnés. Ce toucher-là va avoir un impact fort important sur la croissance de l'enfant et la maturation de son système nerveux. Le lien affectif continue de se développer… Ce tout-petit arrive avec toutes les possibilités d'échanger avec autrui. Mais pour que cet acquis perdure, il est indispensable qu'en face de lui il y ait des adultes réceptifs aux signaux qu'il émet et qu'ils y répondent efficacement. Le décodage et la réponse adaptée à ses besoins, le contact peau à peau, le regard, la voix, l'odeur de sa mère, sont autant d'éléments qui vont le sécuriser et le stimuler.   C'est de tout cela dont on va parler avec les parents et que l'on va vivre dans un cours de Massage pour Bébé : le contact par l'apprentissage des gestes de massage, la présence, l'observation, l'écoute, le dialogue avec bébé, la juste réponse à ses besoins … Prendre son temps, être là, sans forcement vouloir intervenir si l'enfant ne le souhaite pas, respecter son rythme et ne pas le masser s'il manifeste qu'il n'est pas prêt… Bien des parents sont étonnés la première fois que je les invite à demander à leur bébé de quelques semaines la permission de le masser : "Mais il ne peut pas me répondre, il ne sait pas parler !". Il n'est pas rare de les voir revenir aux prochains cours tous ravis de pouvoir dire que l'enfant réclame son massage "dès que j'approche mes mains huilées, il me tend ses bras et ses jambes pour que je le masse"… Et pour les plus grands qui rampent ou qui marchent et qui ont besoin de découvrir le monde, le processus sera le même : proposer, écouter, suivre, accompagner les mouvements et les déplacements, les laisser se détacher de nous … mais leur permettre de trouver des bras sécurisants quand ils en ont besoin, pour se ressourcer, se rassurer, reprendre des forces avant de partir de plus bel… Confiance - Sécurité - Liberté.   Prévenir la violence ou développer la capacité d'aimer ?… La question a trouvé sa réponse : il est certain que plus les parents seront convaincus de l'importance de communiquer très tôt avec leur bébé, d'être à l'écoute de ses demandes et des détresses qu'il exprime, de le considérer dès sa conception comme une personne dotée de sentiments et de ressentis et plus vite il leur sera possible d'expérimenter cet autre mode de communication avec leur enfant, moins la violence aura de chance de se développer. Bien des similitudes donc, dans ces deux approches, le Massage pour Bébé dans une fonction de prévention et le Massage Sensitif® davantage dans une fonction de re-construction, mais toutes deux visant l’individuation, la conscience de soi et l'autonomie de chacun, dans le respect de tous. Prochainement, dans le cadre d'un atelier Parents-Enfants proposé par un Centre Social, j'aurai l'occasion d'expérimenter un nouveau projet où ces deux méthodes seront associées : afin de leur permettre de découvrir l'importance du Toucher, en le vivant eux-mêmes de l'intérieur, les parents seront invités à une après-midi de découverte du Massage Sensitif® avant d'entamer les quatre ateliers d'apprentissage du Massage pour Bébé. À suivre donc … Chantal Declerck   (1) Michel ODENT, "L'amour scientifié / Les mécanismes de l'amour" (Édition Jouvence, 1999-2001, p 15) (2) IAIM : International Association of Infant Massage - www.iaim.net (3) AFMB : Association Française de Massage pour Bébé - www.massage-bebe.asso.fr (4) MISA : Massage in School Association - www.massageinschools.com (5) AFME : Association Française de Massage à l'École - www.massage-ecole.fr (6) Pr Kerstin UVNÄS-MOBERG, "Ocytocine ; l'hormone de l'amour" (Édition Le Souffle d'Or, 2000-2006) (7) id. p 49  

Le cancer en question

Le cancer affecte une personne sur trois. Parfois le diagnostic arrive avec la maladie terminale. Un sentiment de vulnérabilité et d’incertitude face à l’avenir envahit ces personnes et leurs proches. Elles doivent également faire face à des traitements lourds aux effets secondaires invalidants, tels que douleurs, nausées, fatigue, constipations, diarrhée, perte de cheveux, de poids… Les changements de l’image corporelle, due à la chirurgie, à la radiothérapie ou à la chimiothérapie, sont des étapes douloureuses, où il est nécessaire de se réapproprier son corps, ou de l'apprivoiser. Les médecines alternatives, dont fait partie le massage-bien-être, trouvent ici un rôle important dans l’accompagnement de ces personnes, en complément de la médecine allopathique. Cet accompagnement va du simple répit -parenthèse de bien-être- jusqu’à un réel lâcher-prise, qui permet à la personne de mobiliser toutes ses capacités à lutter contre la maladie. Physiquement, ces thérapies favorisent l’atténuation des effets secondaires et un effet majoré de l'efficacité des traitements allopathiques. Aller vers la guérison passe par un changement dans la manière de voir et de penser de la personne. « L’expérience montre que le cancer se développe dans des situations d’isolement et d’absence d’amour à la fois reçu et donné.» (Serge Fitz) Le regard, l'écoute et les paroles du thérapeute jouent un rôle essentiel dans l’accompagnement, aidant ainsi la personne à (re)découvrir ses propres capacités à guérir, à se libérer du passé, afin de se tourner vers le futur, vers la Vie. Le cancer est la résultante d’une situation conflictuelle (souffrance, traumatisme). En sortir, c’est passer d’un état de conscience à un autre, faire le point sur sa vie et sur soi-même, être en paix avec le passé, rompre avec l’isolement, être dans l’acceptation d’une transformation de son être intérieur. Ce nouvel état de conscience permet de savoir ce qu’il est nécessaire de dépasser, de changer dans sa façon de regarder la Vie. Sources : ACDM (Association Canadienne Des Massothérapeutes et Autres Thérapeutes en Médecines Alternatives) Serge FITZ  (www.Lequadrant.com)  

2012

A vous tous qui visitez ce site... Que la Lumière brille dans nos coeurs tout au long de cette Année Nouvelle... et bien plus encore! Que notre Conscience s'éveille et nous permette de vivre ici et maintenant dans la Joie et l'Amour. Que 2012 voit se transformer nos Vies en laissant s'accomplir tout ce qui est bon pour chacun de nous! Et dans la Confiance du temps présent, semons des graines de Conscience, qui germeront, pousseront et embelliront notre Planète!

Encore un beau texte!…

Rumi - La Maison d’hôtes

Etre humain, c’est être une maison d'hôtes. Tous les matins arrive un nouvel invité.

Une joie, une dépression, une méchanceté, une prise de conscience momentanée vient comme un visiteur inattendu.

Accueillez les tous et prenez-en soin! Même s'ils sont une foule de chagrins, qui balaient violemment votre maison et la vident de tous ses meubles, traitez chaque invité honorablement. Peut-être vient-il faire de la place en vous pour de nouveaux délices.

La pensée sombre, la honte, la malice, rencontrez-les à la porte en riant, et invitez-les à entrer.

Soyez reconnaissants pour tous ceux qui viennent, parce que chacun a été envoyé comme un guide de l’au-delà.

~ ~ Rumi ~ ~

(Traduit par Deborah Bacon, selon la version de Coleman Barks, The Essential Rumi)

Transmis par Joël Lévêque http://www.joel-leveque.com/