2016

20160109_152423   2016... Belle et douce Année à vivre dans la Joie et la Splendeur de l'Instant Présent! 2016, année de ressourcement, année de réalisation de soi! 2016, année où notre Soleil intérieur prend toute sa place, nous donne sa belle énergie, nous réchauffe sur le chemin de la libération! 2016, année qui nous permet d'apprivoiser nos émotions, et de les transformer! Oser regarder le passé, sans nous y installer... Repérer les moments de notre vie où un changement douloureux, conscient ou inconscient, a modifié nos perceptions, nos émotions, jusqu'à ressentir le découragement ou la déprime dans notre quotidien... Quand avons-nous cessé de danser? Quand avons-nous cessé de chanter? Quand avons cessé d'être enchantés par ce qui nous entoure? Quand avons-nous cessé d'aimer la douceur du silence? Répondre à ces questions nous guide sur le chemin de la guérison, nous aide à retrouver notre liberté d'être... ... et embrasser joyeusement la Vie! Ces réponses arrivent spontanément au cours d'une promenade en pleine nature, d'un temps partagé avec des personnes que l'on aime, ou plus intimement lors d'une méditation... A chacun de découvrir ces lumières sur nos chemins en vivant dans la Plénitude de l'instant présent! Cet instant magique qui gonfle nos poumons d'un Souffle nouveau, nourrit nos Cœurs d'une bouffée d'Amour et remplit nos yeux de mille étincelles de Bonheur! En confiance, laissons 2016 nous enchanter et nous emporter dans le tourbillon joyeux de la Vie! A nous tous qui aimons la Vie! Christine Samson

Atelier « La Voix du Mieux-Être »

20141030_094327 Les ateliers d'harmonie par le souffle, le son et la voix ont repris!... Basée sur la Psychophonie® MLA, l'approche vocale, créatrice et ludique, permet la détente corporelle et psychologique. Elle libère des tensions laissant place aux émotions qui se transforment, portées par les sons... Le 15 octobre, lors du premier atelier, nous avons joyeusement réveillé nos corps, (re)découvert l'harmonie de notre "corps-voix"... Le 29 octobre, nous avons cheminé au pays des parfums, guidés par les huiles essentielles, vers l'intériorisation et la (re)connexion avec notre "enfant intérieur"... Prochain atelier le 19 novembre 2014 à 10H00 à Claret (34270). Des places sont encore disponibles! Contact: 06 60 41 60 58 Durée: 1H15 - 1H30 Tarif: 20€/personne

Les bienfaits de l’Argile

20140604_171432 J'utilise cette merveille dès l'adolescence, sous forme de masques, afin de prévenir l'apparition d'acné sur ma jeune peau... et les résultats sont parfaits! Enfant, je façonne déjà l'argile, la transformant en statuettes ou autres créations spontanées. Devenue maman, je soigne mes enfants avec l'argile en application sur les entorses, bleus, hématomes, petites plaies ou brûlure, piqûres d'insectes, et boutons de varicelle... Résultats parfaits encore! Je la teste aussi ponctuellement en pansement gastrique... Réussite également! Dentifrices et shampoings "maison" n'ont plus de secret pour moi... et à Madagascar, où je suis chargée de mission, ces "astuces" me rendent alors bien service! L'été 2009, au cours d'un stage, je me transforme en "femme-argile" au bord d'une rivière... Belle expérience d'expression corporelle! L'argile devient alors un "outil", pour libérer les émotions et aller vers un réel lâcher-prise... Suite au visionnage de la vidéo de vivrecru.org (voir plus bas), je fais une cure d'argile, comme un nettoyage de printemps de mon organisme, et j'en ressens déjà  les bienfaits! Bonne lecture et bon visionnage! Christine Samson   A propos de l'article:"Devenez géophage, mangez de l'argile" (alternativesante.fr) Cet article est une interview de Jade Allègre, médecin-naturopathe et anthropologue pour l'association "L'Homme et l'Argile", également auteur du livre "Survivre en ville... quand tout s'arrête". Par des exemples simples et abordables, elle nous rappelle à quel point cette connexion harmonieuse avec la nature est une réelle source de trésors, pour préserver notre bonne santé - ou la retrouver - cet état de bien-être étant tellement précieux. L’argile est un minéral qui a des propriétés particulières, comme enlever les toxines des aliments, soulager et/ou supprimer les douleurs digestives, lutter contre les parasites intestinaux... Il répond également à des besoins en macro ou oligo-éléments, comblant ainsi certaines carences. Quelle simplicité d'usage aussi, quand juste un peu d'argile dans une bouteille, rend potable l'eau qu'elle contient, nous préservant de troubles digestifs et de certaines maladies! Pratique pour les grands voyageurs qui évitent ainsi la turista, bien connue pour ses désagréments... Détoxifiant général, l'argile surfine peut être utilisée en cure, de 3 semaines à plusieurs mois, à raison de 1 à 2 cuillères à café versées en pluie fine dans un verre d'eau. Laisser poser de 10 minutes à une journée maximum, remuer avec une cuillère en bois ou en plastique (jamais de métal), puis boire le mélange. L'argile doit être consommée à deux heures minimum de toute autre prise de médicaments ou compléments alimentaires. Pour plus d'informations, suivez les liens ci-dessous... Bonne découverte! Christine Samson   Sources: Article de AlternativeSanté, interview de Jade Allègre:  http://www.alternativesante.fr/fre/22/argile/devenez-geophage-mangez-de-l-argile Association: http://lhomme.et.largile.free.fr/ Une vidéo de vivrecru.org  : Jade Allègre, L'homme et l'argile, interviewée par Thierry Casasnovas: http://vivrecru.org/jade-allegre-lhomme-et-largile/#.U48vWXIlkXM L'argile qui guérit - Raymond Dextreit     Un livre à consulter: L’argile qui guérit, de Raymond Dextreit - Éditions Vivre en Harmonie.

Mon chemin…

Copie de IMG_0400 J'avance... Parfois je fais une pause, un pas de côté... Je me décourage... Vais-je y parvenir?... Ce chemin de vie, que j'ai choisi librement, semble parfois bien difficile... Je fais face à moi-même, je me "re-connais" tel(le) que je suis, même si parfois cela est bien douloureux... J'accepte les facettes de mon Être, toutes les facettes, et surtout celles que je n'aime pas, celles qui me dérangent... Et pourquoi me dérangent-elles? Parce que, quand j'accepte de les regarder, de les observer, je ne peux faire autrement que "changer", modifier mes habitudes, celles qui,  je crois, me sécurisent encore... alors qu'elles me retiennent, m'enchaînent, m'enferment, m'éloignent de mon Chemin de Vie, celui que je ressens au plus profond de moi-même et que je n'ose pas encore vivre pleinement... Alors je reprends le chemin... Je lâche prise,  je cesse de résister, je mets de la Lumière sur mes zones d'ombre, j'apprivoise mes émotions... et je me laisse porter par la Vie, je fais confiance à l'Univers et à Moi-même... Je m'aime, je suis libre, libre d'Être, au coeur de chaque instant, au coeur de Ma Vie... C.S.  

« Comment se débarrasser des sentiments inconfortables plus facilement et sans thérapie? »

Un article à lire et à mettre en pratique pour un mieux-être intérieur et relationnel...   "Se pourrait-il que tous vos enseignants aient tort concernant la façon de vous débarrasser de vos sentiments inconfortables, de vos douleurs ou souffrances en vous ? Qui vous a obligé d’accepter par la peur et la culpabilité durant votre enfance, que ces enseignants, ces professionnels ou thérapeutes aient la réponse en eux et non en vous ? Si la réponse ou la solution à toutes vos douleurs serait en vous et non en eux, comment ces « experts » bien intentionnés, mais mal informés réagirait-ils ? Pourquoi aussi préfèrent-ils compliquer l’information et la relation ? Est-ce pour nous faire croire que notre problème est tellement compliqué, que seul eux peuvent nous aider, car nous avons été manipulés à croire que leur grande éducation soit la solution idéale pour nous ? Ce tutoriel gratuit et très simple à comprendre, s’adresse aux gens, quelque soit leur âge, qui désirent une solution différente et permanente afin de se libérer des sentiments inconfortables et surtout, de se libérer de l’emprise de gens qui se croient supérieur à vous, et par conséquent, reprendre votre propre pouvoir personnel. Vous êtes votre propre thérapeute et vous nier en allant à l’extérieur de vous, est ce qui a créé vos douleurs, alors pourquoi refaire le même mouvement qui ne fonctionne pas pour être bien? C’est votre vérité qui libère et non les solutions des autres que vous faites pour vous libérer! Sommaire 1. Acceptez ce qui est, ce qu’est votre sentiment 2. Comprendre la situation sans jugement 3. Avouez à vous et à l’auteur, comment vous vous sentez 4. La solution est en vous et non en manque vers l’extérieur 5. Choisissez une nouvelle solution, mais cette fois créative   1. Acceptez ce qui est, ce qu’est votre sentiment Accepter, c’est demeurer avec cela, c’est ne pas le nier et l’aimer, car vous l’avez créé en niant auparavant vos sentiments, sans vous en rendre compte. Vous êtes toujours le créateur de votre vie, que vous en soyez conscient ou non. Voilà la première sagesse, celle d’accepter ce qui est. Nier que vous avez créé ce sentiment douloureux, c’est affirmer que vous n’aimez pas votre création, donc vous n’aimez pas son créateur, donc vous. Alors ce que vous résistez, persiste. Ce que vous observez, disparaît sans effort. Le sentiment inconfortable est votre vérité actuellement, et comme on vous a enseigné à vous nier par la peur et la culpabilité durant votre enfance, alors par habitude, vous niez vos vérités sans avoir l’intention de les comprendre, de les accepter. Par la suite, vous refoulez vos émotions naturelles par cette négation pour produire des conséquences douloureuses en vous et autour de vous. 2. Comprendre la situation sans jugement Comprendre la situation, être attentif à cela, est ce qui importe le plus pour vous, si vous désirez vous libérer de ce sentiment inconfortable. Le juger de mal ne fait que de le garder en place avec plus de force. Si vous avez un sentiment inconfortable, le simple fait de vivre ce sentiment, de ne pas le nier, de ne pas juger la situation, c'est souvent tout ce qu'il faut pour vous en débarrasser. C'est lorsque vous vivez cette douleur, cette tristesse, cette peine, cette déception et que vous assumez entièrement votre vérité sans réagir à partir de ce sentiment inconfortable, ce désir de contre-attaquer, de vous vengez, que vous pouvez désavouer ce sentiment et le faire disparaître. Le juger, c’est lui donner plus de pouvoir pour le garder en place. Le sentiment inconfortable est remplacé par une connaissance intuitive qui entre en vous librement pour faire place à un sentiment différent et ainsi avoir de nouvelles idées pour choisir de créer quelque chose d'autre qui vous fait du bien ou bien de recréer le même sentiment inconfortable, si vous ne créez rien de nouveau. C’est votre choix libre. 3. Avouez à vous et à l’autre, comment vous vous sentez Donc, quand vous réagissez avec douleur et blessure à ce qu'un autre est, dit ou fait en relation avec vous, il y a certaines choses que vous pouvez faire. La première est d'avouer, à vous et à l'autre, honnêtement et directement, comment vous vous sentez à ce moment. Dire à l'autre "tu me fais mal" n'est pas de dire comment vous vous sentez, mais d'affirmer l'action de l'autre, de l’accuser de votre mal. Cela n'est pas avouer votre sentiment. "Je me sens mal quand tu dis cela ou fais cela". Voilà ce qu’est d’avouer votre vérité. Presque tous les gens craignent de le faire, car vous avez peur que cela "ternisse" votre image. Quelque part en vous, vous trouvez sans doute inadmissible ou absurde de vous sentir comme ça. C'est une réaction banale de votre part, vous êtes beaucoup plus important que ça, vous dites. Mais vous n'y pouvez rien, car votre vérité est "ce qui est", ce que vous sentez. Ainsi, il n'y a qu'une seule chose à faire qui fonctionne. Vous devez respecter, aimer vos sentiments. Car respecter et aimer vos sentiments, cela veut dire respecter votre personne. Et vous devez aimer votre semblable autant que vous-même. Il n’y a pas de gens meilleur qu’un autre, uniquement des différences. Comment pouvez-vous aimer, avoir l'intention de comprendre et respecter les sentiments d'un autre, si au départ, vous ne pouvez respecter et aimer votre propre personne ? En acceptant ce qui est, ce qu’est votre sentiment, en comprenant la situation sans la juger et en avouant honnêtement votre vérité à l’autre, alors vous êtes en mesure de vous exprimer sainement par vos émotions naturelles. Oui, ce que les autres pensent, disent ou font va parfois vous faire mal, jusqu'à ce que cela cesse. Ce qui vous permettra d'y arriver rapidement, c'est l'honnêteté totale. Le fait que vous soyez prêt à affirmer, à reconnaître et à déclarer précisément vos sentiments à propos d'une chose. Dire votre vérité, d'une manière douce, mais pleine et entière. Vivre votre vérité, d'une manière douce, mais de façon totale et cohérente. 4. La solution est en vous et non en manque vers l’extérieur La réaction apprise quand vous avez un problème est de trouver une solution extérieure à vous. Cela fonctionne avec les choses techniques ou mécaniques, cependant pour un problème de relation qui apporte un sentiment inconfortable, alors cela ne fonctionne pas, même si vous allez voir un professionnel, un spécialiste ou un thérapeute. En fait, c’est l’inverse. Vous êtes le responsable d’avoir créé en vous ce sentiment et alors, la seule personne qui peut changer cela est vous. Personne d’extérieur ne peut le faire à votre place. C’est la nature des choses. Si vous allez vers l’extérieur, vous affirmez que vous ne désirez rien changer en vous et les paroles des autres ne peuvent pas non plus, faire quelque chose pour vous. Cette habitude démontre que vous cherchez une solution qui vous donne satisfaction, donc d’enlever en vous cet inconfort, sans comprendre de quelle façon que vous l’avez créé. C’est une négation de vous en tant que créateur. Si vous sentez un inconfort, alors personne d’autre que vous, ni l’autre, ne peut être responsable de cela. Vous avez créé ce sentiment et c’est à vous de créer autre chose. Si vous niez cela, alors elle vous poursuivra toute votre vie jusqu’au jour où vous l’accepterez. 5. Choisissez une nouvelle solution, mais cette fois créative Aucune personne saine d'esprit, ne vous dirait, quand vous avez mal dans une relation personnelle, de vous en éloigner pour qu'elle ne veuille plus rien dire. Si vous avez mal maintenant, il est trop tard pour faire en sorte qu'elle ne veuille rien dire. Votre responsabilité, à présent, est de déterminer ce qu'elle veut dire, et de le montrer. Car en faisant cela, vous choisissez entre faire la même chose qu’avant et revivre le même sentiment inconfortable ou bien faire une nouvelle chose afin d’expérimenter et créer un nouveau sentiment. Vous ne pouvez pas savoir ce que vous allez sentir de nouveau, car si vous le saviez, alors jamais vous n’auriez créé cette situation dans votre relation et jamais vous n’auriez créé ce sentiment inconfortable ou cette douleur en vous. Par conséquent, vous devez changer votre vérité, facilement et rapidement, quand votre expérience vous apporte une nouvelle clarté. Tout est question de perception. Lorsque vous changez votre perception, vous modifiez votre pensée, et votre pensée crée votre réalité. Tout ce que vous avez à faire, c'est de le percevoir. De le savoir au moyen de la connaissance intuitive qui entre en existence quand on accepte et comprendre les choses telles qu’elles sont. L'acceptation d'une chose vous en donne la maîtrise. Ce que vous niez, vous ne pouvez pas le contrôler, puisque vous avez déclaré son absence. Par conséquent, ce que vous niez, vous domine. Tous vos problèmes, tous vos conflits, toutes vos difficultés à créer une vie de paix et de joie proviennent du fait que vous n'arrivez pas à comprendre et à suivre cette simple directive : Faites aux autres ce que vous voudriez que l'on vous fasse !" Source: relationplus.org

A l’aube du Printemps…

Photo0556

A l'aube du Printemps

  Avec le printemps qui s'installe, les oiseaux chantent et vibrent à l'unisson ... Accordant leurs joyeuses mélodies avec la Nature et ses mille sons... Les arbres, dans une auréole de verdure, voient leur feuillage qui pousse... L'eau des ruisseaux scintille et perle entre les rochers tapissés de mousse...   Au coeur d'une herbe tendre et fraîche, les fleurs s'épanouissent... Les insectes entre terre et ciel se hissent, Guidés par certains d'entre eux, déjà en pleine Création... L'air chargé de ce Renouveau emplit nos poumons!...   La Joie, la Paix, la Lumière et l'Amour, inspirons... Tant de belles Energies! Toutes les émotions, expirons... Elles freinent notre élan de Vie!   Embrassons les arbres, marchons pieds nus, Sur la terre nue, Dans les rivières ou sur la dune... Levons les yeux vers le ciel, Étincelant dans le soleil... Illuminé par les étoiles et la lune....   A l'image de Dame Nature, soyons resplendissants! Au présent, soyons libres et vivants! Chaque jour, ouvrons nos cœurs! Et de nos vies, soyons les Créateurs!   Namasté! C.S.

L’intestin ou le deuxième cerveau

L'intestin (et plus généralement la région abdominale) est considérée comme ayant une fonction d'assimilation et d'élimination des aliments... Pour le Dr Michael Gershon, neurogastroentérologue et professeur d'anatomie et de biologie cellulaire au Centre médical Columbia Presbytérien de New York, auteur du livre The second brain, l'intestin pourrait être considéré comme le 2éme cerveau. La présence de  nombreux neurotransmetteurs  au niveau de l'intestin  favorise la connexion de ce dernier avec le cerveau. La sérotonine  véritable médiateur allant de l'intestin au cerveau, serait à l'origine de notre bien-être psychologique. Pour le Dr Devroede (auteur de Ce que les maux de ventre disent de notre passé) l'abdomen représente le centre d'archives de notre vie émotionnelle. Les maux de ventre seraient la manifestation physique de nos émotions refoulées, le nerf vague transmettant les informations entre le cerveau et le tube digestif. En médecine taoïste (depuis plus de 400 ans), les cerveaux cérébral et abdominal sont en lien permanent, le second ayant une fonction plus importante que le premier. Selon la pensée taoïste, la perception et la génération des sentiments sont des fonctions de la région abdominale, plus précisément située au niveau du plexus solaire. Selon les théories taoïstes, l'équilibre est perturbé lorsque le cerveau cérébral, (l’esprit rationnel) se développe au détriment du viscéral, par le refoulement des émotions, générant des dysfonctionnements organiques. Le cerveau cérébral enregistre le souvenir émotionnel, alors que les émotions se situent au niveau du viscéral. Le raisonnement réprime les émotions et favorise l'apparition de troubles physiques et psychologiques. Les découvertes du Dr Gershon et du Dr Devroede vont donc dans le même sens que la pensée taoïste. "La médecine traditionnelle Maya croyait également que les pensées et les émotions étaient directement ressenties et traitées dans l’axe central de l’abdomen et du plexus solaire. Ils pratiquaient le massage abdominal pour soulager les effets du stress sur l’organisme." Sources: Dr Devroede, Ce que les maux de ventre disent de notre passé, 2003 Site: www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/colon-irritable.php