Stages de Massage Shantala

Formatrice au sein de l'Ecole Européenne de Bien-Être (EEBE), je vous propose deux journées de formation riches d'échanges, de découvertes, de questions, auxquelles nous apportons ensemble des réponses... nos expériences de vie et le bon-sens étant souvent les meilleurs enseignants! Une approche et des connaissances acquises à travers l'expérimentation des sensations sur soi, afin de comprendre ce que les bébés et les jeunes enfants peuvent ressentir en recevant un massage-relaxant, tant sur un plan physique que sur un plan psychique (article). PHOTO STAGE 1 Une pratique sur des poupons pour découvrir et expérimenter le protocole,  l'enrichir de sa propre créativité... Une gestuelle adaptée au bien-être du bébé et du jeune enfant, comme à celui des praticien(ne)s en veillant tout particulièrement au confort postural... Et de la bonne humeur, bien-sûr! Pour découvrir l'Ecole Européenne de Bien-Être et les formations qu'elle propose suivez ce lien...   Christine Samson

Autour de la naissance: Les ateliers de chant prénatal…

poignée de main de bébé

Les ateliers de chant prénatal...

Les ateliers de chant prénatal en Psychophonie® ML Aucher, sont destinés aux futures mamans (et papas) dans le cadre de la préparation à la naissance, et au cours des premiers mois du bébé. Au fur et à mesure des séances, les futures mamans accueillent les transformations de la grossesse. Elles vivent chaque instant plus intensément dans leur corps comme dans leur coeur. La relation parents/bébé se crée, s'affine, par le lien des sons, des vocalises et des chants aux textes choisis. Des ateliers sont proposés ensuite pour l'enfant plus grand, afin de contribuer à son développement et à son épanouissement. Ils peuvent se poursuivre par des ateliers de chant familial, favorisant la communication et la complicité inter-générationnelles . La Psychophonie® vise à l'harmonie de l'être par les sons. La personne découvre l'intimité de ses sensations et de son être, lien entre le "dedans" et le "dehors", entre soi et l'autre. La Psychophonie® est un travail sur la voix parlée et chantée, grâce à des vocalises et des chants, qui permettent de découvrir son corps à travers l'émission et la réception des sons. Les sons  massent le corps et le libèrent de toutes tensions, agissant sur l'équilibre nerveux et émotionnel. Cette technique utilise  les cinq sens pour découvrir notre monde intérieur et enrichir notre expression vocale. Elle s'appuie  également sur le souffle et la prise de conscience de notre équilibre grâce aux dimensions verticale et horizontale de notre être. La Psychophonie® est source de détente, de vitalité, de tonus et d’équilibre. Elle contribue à la construction de l'être dans le respect de soi et des autres, et favorise la communication.   Source photographique: © sylvaine thomas - fotolia.com  

Autour de la naissance: Le massage Shantala…

Foot massageLe massage Shantala

Les origines de cet Art Traditionnel du massage indien sont aussi lointaines que profondes, issues du Kerala dans le Sud de l’Inde. Cette pratique fait partie de l’éducation, transmise de mère en fille, éveillant celle-ci à son rôle de mère, et aidant l’enfant à accepter le monde dans lequel il grandit. Cette tradition existe également dans certaines régions d’Asie, d’Afrique et d’Amérique Latine. « Réalité objective » par le ressenti de notre corps. Lien entre notre « intérieur » et notre « extérieur ». La peau est de la même couche embryologique ectodermique que les yeux, d’où cette sensitivité à « fleur de peau ». La production des hormones anti-stress diminue à la faveur de l’ocytocine, hormone du bien-être, de la joie et de l’amour. Un développement psychologique harmonieux : une détente, un relâchement, qui favorise un épanouissement du bébé, avec la création d’une relation complice, rassurante et enrichissante entre la mère, le père et l’enfant. Lien entre la vie intra-utérine (massage par le liquide amniotique et les mouvements des organes de la mère) et le monde extra-utérin par le massage. Le toucher est un chemin  pour créer le lien avec son être intérieur et le monde social. Le massage favorise un développement physique équilibré et sain. La découverte de l’état de détente et de relaxation, suivies par des réactions hormonales, libèrent l’enfant de l’état de stress. Le sommeil est de meilleur qualité. Le massage du thorax libère toutes les tensions. La respiration est plus ample et plus libre. Le massage du ventre relaxe et active le transit. La digestion est alors régularisée et les petits troubles, tels que les coliques ou la constipation, soulagés. Les douleurs dues aux poussées dentaires sont elles aussi amoindries. Les circulations sanguine et lymphatique sont améliorées, ainsi que les échanges intercellulaires. Le corps est alors mieux oxygéné. Le système nerveux est lui aussi stimulé et le développement des cellules nerveuses, encore immatures, également. Le massage renforce le système immunitaire, l’organisme résiste mieux aux infections et autres maladies.   Chez les enfants prématurés, il favorise un gain de poids de 50% plus élevé que chez les bébés non massés. Les bébés sont plus éveillés, plus actifs et paisibles en même temps. Privé de stimuli tactiles, le bébé est davantage sujet aux maladies, à des problèmes de concentration, de grande émotivité, ou encore de timidité, d’hyperactivité… - Chez les enfants handicapés, les « freins » à un bon développement sont levés, à l’avantage d’un sentiment de joie et d’apaisement. La douleur physique est diminuée et le corps mieux accepté.  

°°°

  Par le toucher, le bébé passe de la vie intra-utérine à une vie plus indépendante, sans que la rupture soit vécue comme traumatisante. Les bercements, le portage du bébé (peau à peau, dans les bras, dans le dos…), les soins, les caresses et les massages sont autant de stimuli profitables au bon développement de l’enfant. Il aide à la concentration en captivant l’attention du bébé, qui développe sa conscience corporelle, et peu à peu s’autonomise par rapport à sa mère. Les parents apprennent à connaître leur bébé par une « voie » différente, bien à l’écoute de ses réactions. Chaque massage est un nouveau « chapitre » dans cette vie partagée, avec toujours plus de complicité, de respect et de découvertes mutuelles enrichissantes. Ils se sentent alors plus « compétents » dans leur parentalité.   Christine Samson         Source photographique: © Dmitry Naumov - Fotolia.com

Autour de la naissance: Le massage de la femme enceinte…

belly of pregnant woman  monochrome on dark background

Le massage de la femme enceinte...

...ou massage prénatal, répond aux besoins spécifiques de la future mère, l'aidant à vivre les bouleversements importants de son corps. Les massages sont idéalement reçus au cours des  deuxième et troisième trimestres de la grossesse, à l'exception du dernier mois. En plus d'un moment de relaxation profonde, les massages permettent de soulager les articulations les plus sollicitées (chevilles, genoux, dos et bassin). En aidant à maintenir une posture appropriée, ils réduisent les douleurs musculaires et de type sciatique. Ils améliorent la circulation veineuse et lymphatique, réduisant les crampes, le gonflement des membres inférieurs et des mains, les maux de tête. Ils favorisent également une meilleure qualité de sommeil. Des études montrent que les massages abaissent le taux de prématurité. Ils diminuent la sécrétion des hormones de stress et augmentent celle des endorphines, limitant ainsi la douleur au moment de l'accouchement. La production d'ocytocine (du grec "õkytokíne", qui signifie «naître rapidement» ou «accouchement rapide»), est favorisée par les massages, même si elle augmente naturellement au cours de la grossesse. Son action sur les muscles lisses (utérus) déclenche les contractions de l'accouchement. A la naissance du bébé, la production d'ocytocine est à son maximum, ce qui permet un attachement fort et immédiat avec l'enfant. La charge importante en ocytocine intervient dans l'expulsion du placenta, comme dans la rétractation de l'utérus, qui retrouve  position et dimension initiales. Les risques hémorragiques sont ainsi réduits. Au niveau de l'allaitement, l'ocytocine est à l'origine des contactions péri-alvéolaires qui entraînent l’éjection du lait maternel, sa production étant, elle, favorisée par la prolactine. Elle est nommée hormone de la joie, de l'amour et du lien. Cette sérénité consolide la Vie qui se développe en elle! Au-delà d'un réel mieux-être, le massage permet à la femme enceinte de s'adapter à la nouvelle image de son corps, à mieux gérer ses états émotionnels, à se préparer physiquement et psychiquement  à donner la vie.   Source photographique: © evgenyatamanenko - Fotolia.com

Le Chant Prénatal

École Internationale de Chant Prénatal / Psychophonie

Chantal Verdière (sage femme) Co-Fondatrice du Chant Prénatal avec Marie Louise Aucher. Corinne Pépin (musicienne) Formatrice.
"L’être humain est émetteur de sons et récepteur de vibrations. Le travail du chant permet une meilleure prise de conscience de notre corps dans la détente et dans l’éveil. Le temps de la grossesse est un moment privilégié pour chanter Le chant prénatal permet aux deux parents de baigner le bébé, in utero, des vibrations de leur voix pendant toute la grossesse. A la naissance, l’enfant retrouve avec plaisir les mélodies qu’il recevait dans le ventre de sa maman. Pendant les ateliers, le temps de l’accouchement est également préparé par un travail spécifique des sons."

Un sourire d’enfant

Un sourire d'enfant, Un sourire tout innocent. Tout chaud , tout ressourçant. La pureté de l'âme... Encore épargnée..par cette profonde lame Qu'est la Vie, mais gardez-la, En vous, quand vous vous sentez si bas.. Ressortez-le , ce sourire d'enfance... Faites-en une belle et puissante lance... Et visez les coeurs. Pour leur envoyer tout votre bonheur ...Apprendre à sourire, un simple geste si beau, si vrai, si spontané et qui réchauffe les coeurs de n'importe quel interlocuteur. ♥
Agathe Hassoun
5 janvier 2012

Un livre à découvrir: « Les bienfaits du toucher » de Tiffany Field

En Afrique, en Asie, dans les Iles Fidji, chez les Maori, ... les bébés reçoivent un massage quotidien. Élément indispensable au développement physique et psychique harmonieux de l'enfant, à la création  d'une relation complice et enrichissante entre la mère, le père et l'enfant... Et si l'on veut aller plus loin... Le massage des futures mamans abaisse la production des hormones anti-stress et donc limite les risques d'accouchement prématuré. Chez les enfants grands prématurés, on constate grâce à la pratique du massage, un gain de poids de presque 50% supérieur au gain de poids des enfants non massés! Des bébés plus éveillés et actifs, qui sortent plus vite de l'hôpital... Le massage pratiqué sur les bébés par leur mère touchée par le baby-blues réduit le sentiment de culpabilité de la mère, facilite la création du lien maternel et aide l'enfant à trouver un équilibre et un meilleur sommeil. Et les enfants handicapés? Heureux ces enfants quand ils bénéficient d'un massage! Le lien se crée grâce au toucher et leur développement en est facilité, levant certaines barrières dues au handicap! Le toucher, en tant que technique de communication non verbale, a sa place dans l'aide aux enfants atteints d'autisme, les apaisant et diminuant ainsi le comportement perturbateur. Il en est de même en cas d'hyperactivité ou de trouble  de l'attention. Le massage réduit l'agitation et développe le sentiment de joie chez les enfants, leur permettant ainsi d'être mieux centrés sur leurs activités. Face à la dépression, les bénéfices des massages sont nombreux. Le taux des hormones anti-stress chute, l'anxiété diminue...Le lien social, après l'isolement, est favorisé. Le toucher thérapeutique peut être réparateur en cas de violence physique. Il l'est aussi en cas de maladies atteignant l'aspect visible du corps, comme le VIH,  aidant les personnes à se réconcilier avec leur enveloppe charnelle. Mais également agit de l'intérieur sur la production des hormones anti-stress qui diminuent, et favorise alors celle des cellules immuno-compétentes qui augmentent. Il aide à diminuer les douleurs induites par certaines maladies ( polyarthrite, céphalées, cancer, insomnies,...) Le toucher permet de ressentir son corps de "dedans" et de "dehors", il en redonne ses dimensions, fait rejaillir le sentiment d'exister. Les bienfaits du toucher, Tiffany Field, traduit de l'anglais par Françoise Bouillot. Un livre à lire, à relire et à partager!