Autour de la naissance: Les ateliers de chant prénatal…

poignée de main de bébé

Les ateliers de chant prénatal...

Les ateliers de chant prénatal en Psychophonie® ML Aucher, sont destinés aux futures mamans (et papas) dans le cadre de la préparation à la naissance, et au cours des premiers mois du bébé. Au fur et à mesure des séances, les futures mamans accueillent les transformations de la grossesse. Elles vivent chaque instant plus intensément dans leur corps comme dans leur coeur. La relation parents/bébé se crée, s'affine, par le lien des sons, des vocalises et des chants aux textes choisis. Des ateliers sont proposés ensuite pour l'enfant plus grand, afin de contribuer à son développement et à son épanouissement. Ils peuvent se poursuivre par des ateliers de chant familial, favorisant la communication et la complicité inter-générationnelles . La Psychophonie® vise à l'harmonie de l'être par les sons. La personne découvre l'intimité de ses sensations et de son être, lien entre le "dedans" et le "dehors", entre soi et l'autre. La Psychophonie® est un travail sur la voix parlée et chantée, grâce à des vocalises et des chants, qui permettent de découvrir son corps à travers l'émission et la réception des sons. Les sons  massent le corps et le libèrent de toutes tensions, agissant sur l'équilibre nerveux et émotionnel. Cette technique utilise  les cinq sens pour découvrir notre monde intérieur et enrichir notre expression vocale. Elle s'appuie  également sur le souffle et la prise de conscience de notre équilibre grâce aux dimensions verticale et horizontale de notre être. La Psychophonie® est source de détente, de vitalité, de tonus et d’équilibre. Elle contribue à la construction de l'être dans le respect de soi et des autres, et favorise la communication.   Source photographique: © sylvaine thomas - fotolia.com  

La Klamath – puissances d’une « super-algue »

Un article  de Bio&Bien-Être.fr, l'annuaire des consomm'acteurs: Algue Klamath "Cette micro-algue filamenteuse appartient à la grande famille des algues bleue-vertes, parmi lesquelles nous connaissons la spiruline, sa grande cousine, déjà bien connue du grand public. Sa partie utilisée : le thalle entier. Ses propriétés : elle renforce les défenses immunitaires, stimule la digestion, améliore les performances intellectuelles, la concentration et la mémoire, développe les cellules souches, diminue le stress physique et émotionnel, entretient et nourrit les articulations et les phanères. Elle convient particulièrement aux personnes actives, en phase de croissance, aux étudiants, aux sportifs, aux femmes enceintes, aux post-parturientes, aux ménopausées, aux végétariens, aux convalescents et aux sénescents… et, plus globalement, à toute personne soucieuse de sa beauté intérieure et extérieure, de son équilibre et de sa santé." Lire l'article sur bioetbienetre.fr

Une plume, un équilibre, une vie…

"C'est juste une plume de quelques grammes, mais qui peut créer un déséquilibre qui dépasse notre imaginaire. Cette vidéo nous amène à une prise de conscience sur la complexité du monde dans lequel nous vivons. Tout est équilibre et harmonie, et tout comme cette plume, vous êtes au centre de cet équilibre. Votre vie, votre joie de vivre, votre enthousiasme sont au centre de cet équilibre et vous devez tout faire pour le maintenir car si vous le perdez, c'est le chaos, tout comme la fin de cette vidéo. C'est un moment remarquable que vous devez regarder et partager..." ... Et méditer! Source texte: youtube.com  

Le Magnétisme

"Les miracles ne sont pas en contradiction avec les lois de la nature, mais avec ce que nous savons de ces lois."   (Saint Augustin) Magnétisme : source d’énergie vitale qui émane des corps vivants, des minéraux, des végétaux et des éléments constituant l’univers. Magnétiseur : catalyseur d’énergie, vecteur, qui reçoit et retransmet l’énergie à ceux qui en ont besoin. Le Magnétisme aide à rétablir une circulation libre et fluide de l'énergie dans le corps, prévenant ainsi les "noeuds", "blocages" ou "fuites", qui peuvent fragiliser l'équilibre du corps et de l'esprit. Il permet donc de renforcer l'organisme, ses défenses immunitaires, d'entretenir une énergie vitale harmonieuse et de développer une attitude positive dans sa Vie. Le Magnétisme est un complément à la médecine officielle, dont il accroît l'efficacité et diminue les effets indésirables. Il permet de soulager les douleurs physiques: zona, psoriasis, brûlures, eczéma, verrues, orgelets, torticolis, migraines, suites opératoires... En rééquilibrant l'énergie, le Magnétisme est une aide précieuse en cas de stress, surmenage, anxiété, angoisse, dépression, troubles du sommeil, du système digestif... En aucun cas, un tel accompagnement ne doit se substituer à un suivi médical, ni à un traitement en cours sans l'avis du médecin prescripteur.

Un livre à découvrir, un texte à méditer…

Un livre, qui parle de la méditation et permet de comprendre le sens de la Vie. Un livre, qui offre des réponses comme des messages attendus...   "L'action, dit Dudjom Rinpoché, consiste à être véritablement attentif à vos pensées, bonnes ou mauvaises, à examiner la nature véritable de toute pensée qui s'élève, sans remonter au passé ni solliciter le futur, sans vous permettre de vous attacher à des expériences de joie ni d'être abattu par des situations tristes. Par là même vous essayez d'atteindre l'état de grand équilibre et d'y demeurer; là, bien et mal, paix et détresse, sont dénués d'identité véritable." Extrait de: Le livre tibétain de la vie et de la mort, de Sogyal Rinpoché

Merci pour vos témoignages

A vous tous MERCI ! MERCI pour ces mots partagés MERCI pour le chemin parcouru ensemble MERCI pour tout ce qui, au-delà des mots, transforme la Vie MERCI pour ce que vous êtes et pour la confiance que vous m'accordez MERCI d'être sur mon chemin!   Ces petites phrases, que je publie aujourd'hui, sont le reflet bien modeste de beaux chemins, qui se dessinent au fur et à mesure des séances... Il y en a beaucoup d'autres...   "une détente qui (...) se prolonge dans les heures qui suivent" "l'équilibre énergétique nécessaire à la sérénité de l'être, de son bien-être corporel" Y.S.   "au-delà du bien-être immédiat ressenti, j'ai le sentiment d'avoir été touché de mille et une merveilleuses attentions" "une énergie nouvelle circule" D.B.   "encore mille mercis pour tes mains divines et tout ce que tu donnes" O.R.   "je me sens bien, comme si je rajeunissais" "j'ai eu l'impression d'avoir passé une semaine au soleil" "j'ai senti comme un courant électrique, beaucoup de chaleur... je resterai bien là!" S.B.   "je me suis sentie renaître, grandir, réconciliée avec moi-même" R-C.S.       

Massage-bien-être et douleur

Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille"


Auteur : Elisabeth COTTIER - Source : La revue INFOMECA "Tact & parole" N°43
Infirmière depuis 21 ans en secteur hospitalier, sensibilisée à la douleur du patient, j’obtiens un Diplôme Universitaire sur le sujet en 1987, puis je rencontre l’équipe de la consultation douleur avec laquelle je commence à travailler un après-midi par semaine pour rejoindre en 2002 de façon permanente le Centre d’Étude et de Traitement de la Douleur (CETD).Elisabeth COTTIER nous témoigne de son approche du Massage Sensitif, de ses constatations et des changements observés chez les patients. J’ai la chance alors de pouvoir m’orienter vers une nouvelle approche du patient, centrée sur une prise en charge plus globale. La nature et l’objectif des soins ne sont plus tout à fait les mêmes. A partir de la plainte ou de la demande de la personne présentant «une douleur chronique», mon travail de soignant consiste à aider le patient à reconnaître et à nommer sa souffrance.   Elisabeth COTTIER nous témoigne de son approche du Massage Sensitif, de ses constatations et des changements observés chez les patients. Soigner devient surtout mobiliser chez l’autre tout ce qui est porteur de vie en lui montrant ce qu’il peut faire par lui-même… ou ce qu’il est capable de faire.   L’infirmière, au sein d’une équipe pluridisciplinaire (psychologue, kinésithérapeute, assistante sociale, médecin…) de consultation de la douleur, participe à différentes actions : évaluation de la douleur, accompagnement de gestes techniques effectués par le médecin à l’hôpital de jour, écoute, relation d’aide, éducation et prévention, formation... Son champ d’intervention est large.   Suivi psychothérapeutique, relaxation, hypnose, sophrologie, acupuncture… étaient déjà pratiqués. Il manquait une approche utilisant le toucher. En effet, tout ne peut pas se dire avec des mots. Le corps a ses ressentis. Ce qui a du mal à s’exprimer verbalement trouve parfois du sens avec le corps. Le «passage» par ce dernier devient alors une nécessité. Les personnes que nous suivons sont touchées dans la totalité de leur être. C’est par une approche globale de leur personnalité que nous pouvons redonner une sensation d’unité à leurs corps morcelés. Redessiner le corps de celui qui a oublié le sien, pacifie les blessures du passé et construit une autre représentation corporelle. Vivre une expérience corporelle nouvelle replace au centre de soi-même et permet de s’ouvrir à un futur meilleur.   Comment le Massage Sensitif peut-il aider une personne en douleur ? En quoi diffère-t-il des autres «techniques» psychocorporelles ? Comment le Massage Sensitif peut-il être novateur au sein du milieu hospitalier ?  

Constatations

  Détente physique et psychique, bien-être général.   La relaxation corporelle du Massage Sensitif a des effets sur le physique et sur le psychisme. Le massage constitue une expérience positive et le plaisir fait contrepoids à la douleur… Un équilibre se met en place entre le corps et le mental, une forme de réaccordage et d’harmonisation. Le Toucher Sensitif, par son approche progressive, l’écoute, la fluidité des mouvements, le contact continuel, le respect de l’intégralité du schéma corporel, a une influence sur notre équilibre. Il rétablit l’unité de la personne, en une entité unifiée, qui trop souvent était dissociée et provoquait une impression de morcellement, ou de mise à l’écart de l’organe souffrant.   Rôle antalgique.   Le toucher apaise ; il calme corps et esprit. Pendant le massage, la douleur se tient tranquille, elle se tait. Elle devient plus acceptable, plus gérable au quotidien. N’étant plus dominante ou invasive, elle laisse place à une sécurisation de la psyché et à un bien-être corporel.   Réappropriation de son corps.   Les patients se retrouvent dans leur unité psychique et physique. Les souvenirs, les vécus resurgissent et la personne massée ressent, compare, expérimente et progresse dans la découverte d’elle-même. On se rend compte alors que le Toucher Sensitif dépasse de loin la table de massage. L’accompagnement du patient ne se limite pas à la mise en oeuvre d’une technique de toucher.   Vie du corps et goût de vivre.   Le toucher renforce le sentiment d’existence et de reconnaissance. La charge de tensions libérée par le Massage Sensitif peut être utilisée pour nourrir des émotions et des sentiments plus positifs. Le massage permet de retrouver de la vitalité et de l’énergie. Cet accompagnement active les capacités l’enthousiasme, d’espoir et d’optimisme. Il a donc une incidence sur le comportement.   Meilleure confiance en soi.   La confiance en soi se développe à travers les expériences corporelles vécues sur la table. En étant plus proche de soi, on devient plus proche des autres. La communication avec autrui s’améliore alors. Le travail en Massage Sensitif permet de prendre du recul, de créer un espace de calme pour le corps et de réflexion pour le psychisme.   Nouvelle représentation de soi.   Nos patients ont souvent une mauvaise image d’eux-mêmes, liée aux profondes modifications causées par la douleur ou la souffrance. Celles-ci entraînent des répercussions sur le schéma corporel et les schémas de pensées. Le toucher transforme : quelque chose se modifie dans le corps, de l’ordre du ressenti intérieur, et mène à un corps plus beau, plus vivant, avec la possibilité de s’accepter davantage. Les progrès réalisés sont vécus par les patients comme des victoires sur eux-mêmes et sur leurs symptômes. L’expérience est stimulante surtout lorsque la personne prend conscience de son potentiel intérieur et choisit d’utiliser ses nouvelles capacités. Le progrès est de pouvoir compter sur soi pour continuer à avancer. Les patients peuvent ainsi mieux faire face.   Des expressions variées.   Envie de mobilité corporelle pour les uns, besoin de partage et de rencontre pour d’autres, ou encore d’expression verbale permettant de mieux appréhender son histoire afin de pouvoir passer à autre chose. Les douleurs du passé empêchaient de vivre le moment présent. Une réconciliation avec soi-même s’opère, alors la communication avec autrui s’améliore.  

Changements

Dans tous les cas, la douleur n’est plus au premier plan. Pour pouvoir être maîtrisée, elle doit être dominée ou effacée. Alors que le corps occupe une place centrale dans les préoccupations et les représentations du soigné, le massage redonne de la consistance et offre la possibilité à une personne en douleur de vivre sa douleur autrement, de pouvoir l’accepter et d’explorer corporellement des sensations agréables. On observe un parallèle entre le soulagement des douleurs et des tensions, et l’apaisement du mental souvent omniprésent. Le Massage Sensitif a un effet unificateur. Il replace la personne au centre. Si une personne en douleur a un «besoin» évident d’être soulagé sur le plan physique, il a aussi une «demande» toute aussi évidente d’être rassuré et réunifié sur le plan psychique. La douleur met à mal le sentiment d’unité et d’identité.   La répétition des massages s’inscrit « en traces » dans le corps. Å l’image d’une nouvelle colonne vertébrale, ce travail offre un soutien et un appui.   Le Massage Sensitif est particulièrement bénéfique chez les patients qui présentent des carences ou des dettes en toucher. Les personnes qui ne sont pas touchées dans leur vie quotidienne, même si elles rencontrent du monde vivent et se ressentent seules. Leur corps qui n’était plus reconnu peut, grâce au massage, exister à nouveau et entrer en relation avec les autres.   Les histoires et personnalités des patients sont toujours uniques. Les résultats obtenus en suivi de Massage Sensitif touchent des patients souffrant de différents types de douleur. Nous rencontrons beaucoup de symptômes de somatisation, des patients fibromyalgiques, des personnes présentant des douleurs neuropathiques diverses, ayant subi un traumatisme, des patients cancéreux…   Lors des premiers contacts, certains patients réagissent avec des comportements de fuite, d’opposition ou d’immobilité. Leur corps douloureux s’est armé et emmuré dans une « cuirasse musculaire ». Au début des séances, il conserve pendant le massage, un même mode de réaction. Après avoir pris conscience de ses fonctionnements, le patient peut, en sécurité, lever ses défenses musculaires.   L’attitude du thérapeute est primordiale. Le travail de somatothérapie demande certaines qualités : de la stabilité psychique, une bonne santé physique, une bonne écoute, de la souplesse mentale, de la réceptivité, un toucher délicat, une synchronisation des gestes, un accompagnement adéquat, par les mots et le toucher, l’ouverture à d’autres points de vue…   Dans le cadre de ma pratique, le travail de somatothérapeute révèle les habitudes comportementales et en fait expérimenter de nouvelles. Il constate les changements avec le patient et l’invite à se prendre en main.  

Conclusions

Le toucher a des répercussions profondes sur notre corps, sur notre santé et notre bien-être.Ne se limitant pas au seul confort, le Toucher Sensitif offre une véritable prise en charge thérapeutique globale, qui peut s’associer à d’autres thérapies. Le Massage Sensitif amène le patient à reconstruire son équilibre tant physique que psychique. La transformation obtenue sert de référence positive à la construction du futur.   Le Massage Sensitif constitue un mode d’approche et d’accompagnement qui améliore la prise en charge des patients dans leur qualité de Vie. Cette approche montre que l’hôpital peut être aussi un lieu de bien-être et de confiance, un lieu d’apprentissage et de progression. Méthode ouverte et évolutive, le Massage Sensitif représente, pour la soignante que je suis, une technique dynamique et valorisante des soins, offrant une place importante aux relations humaines et à la créativité. Elisabeth COTTIER

L’intestin ou le deuxième cerveau

L'intestin (et plus généralement la région abdominale) est considérée comme ayant une fonction d'assimilation et d'élimination des aliments... Pour le Dr Michael Gershon, neurogastroentérologue et professeur d'anatomie et de biologie cellulaire au Centre médical Columbia Presbytérien de New York, auteur du livre The second brain, l'intestin pourrait être considéré comme le 2éme cerveau. La présence de  nombreux neurotransmetteurs  au niveau de l'intestin  favorise la connexion de ce dernier avec le cerveau. La sérotonine  véritable médiateur allant de l'intestin au cerveau, serait à l'origine de notre bien-être psychologique. Pour le Dr Devroede (auteur de Ce que les maux de ventre disent de notre passé) l'abdomen représente le centre d'archives de notre vie émotionnelle. Les maux de ventre seraient la manifestation physique de nos émotions refoulées, le nerf vague transmettant les informations entre le cerveau et le tube digestif. En médecine taoïste (depuis plus de 400 ans), les cerveaux cérébral et abdominal sont en lien permanent, le second ayant une fonction plus importante que le premier. Selon la pensée taoïste, la perception et la génération des sentiments sont des fonctions de la région abdominale, plus précisément située au niveau du plexus solaire. Selon les théories taoïstes, l'équilibre est perturbé lorsque le cerveau cérébral, (l’esprit rationnel) se développe au détriment du viscéral, par le refoulement des émotions, générant des dysfonctionnements organiques. Le cerveau cérébral enregistre le souvenir émotionnel, alors que les émotions se situent au niveau du viscéral. Le raisonnement réprime les émotions et favorise l'apparition de troubles physiques et psychologiques. Les découvertes du Dr Gershon et du Dr Devroede vont donc dans le même sens que la pensée taoïste. "La médecine traditionnelle Maya croyait également que les pensées et les émotions étaient directement ressenties et traitées dans l’axe central de l’abdomen et du plexus solaire. Ils pratiquaient le massage abdominal pour soulager les effets du stress sur l’organisme." Sources: Dr Devroede, Ce que les maux de ventre disent de notre passé, 2003 Site: www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/colon-irritable.php